UNE CHAINE HUMAINE PHOTOGRAPHIQUE

ou comment tisser des liens par la photographie

la Chaîne humaine photographique, c'est l'histoire  d'un JE qui devient NOUS, d'une multitude d'individus portés par un ou des territoires pour former une humanité partagée.

En réalisant des portraits photographiques, Trait d'Union, collectif de photographes, se propose d'aller au-devant de diverses populations pour créer de la Solidarité, de la Fraternité, par delà les territoires et au delà des différences sociales, et culturelles.

Au gré de nos voyages, de nos déambulations urbaines, nous demandons à chaque personne photographiée de tenir et de s’approprier une photo représentant une autre personne inconnue antérieurement photographiée, pour prendre l’Autre dans sa main. Puis nous recommençons… Ainsi, au fur et à mesure du défilement des photos, une chaîne photographique s’élabore, où chaque portrait s'insère progressivement dans le suivant, jusqu’à l’invisible. La dernière photographie d'une série contiendra en effet toutes les autres (même si elles ne pourront pas toutes se voir à l’image).

 

Tenir l’image d’autrui dans ses mains, c’est déjà une manière d’accepter de (re)tisser du lien… c’est s’approprier une image et construire une relation avec un inconnu…  

 

La photographie devient ainsi le moyen à la fois de créer de la solidarité et reste aussi le moyen d’arrêter le temps pour témoigner de cette (re)construction. Les spectateurs de ces images deviennent ensuite, à leur tour, partie-prenante de ce lien grâce aux regards portés sur les photographies.

Ce concept a été mis en oeuvre une première fois en juillet 2017 et à donner lieu à une première exposition intitulé Sortir du Cadre

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now